Biographie

Notre histoire raconte ce que nous sommes aujourd’hui ….

Je suis la plus jeune d’une fratrie de 3. Maman a toujours été attirée vers les médecines douces et j’ai baigné la dedans dès mon plus jeune âge… J’ai plus de souvenirs de mon homéopathe et de mon ostéo que de mon généraliste … Papa est un sacré bon vivant … Super pâtissière et cuisinière, Maman nous gâte de ses bons petits plats et gâteaux.. Le plaisir de la bouffe.. je connais …  On a aussi quelques gènes siciliens dans la famille … Ca doit expliquer beaucoup de choses .. Papa  s’attache à ce beau pays qu’est la Grèce quand j’ai juste 5 ans … A partir de ce moment là, je passe quasi tous mes étés là-bas …

En 90,  Maman va sur ses 40 ans… et malheureusement, elle fait une rupture d’anévrisme … Elle est trépanée, clipée et s’en sort indemne.  C’est le début …. Après  quelques semaines, mois de convalescence, elle va beaucoup mieux, la vie reprend, comme avant …

Adolescente, par choix, je pars à l’internat une année et là, la nourriture devient mon ennemie. Je prends du poids, je suis très mal dans ma peau et donc forcément mon caractère se forge avec une image très négative de moi …. Après l’internat, je perds régulièrement du poids mais il suffit que je fasse “régime” pour que j’en prenne… La psychologie féminine …

Le lycée, le bac, un BTS en poche … La vie continue.. Je rencontre Stéphane en 1999, je viens d’avoir 18 ans … On se marie en 2005 et notre premier fils, Neil, pointe le bout de son nez en septembre 2005. Grossesse et accouchement sans soucis, Neil est un bébé poulpe et moi une maman gaga …

2007, année décisive..

Stéphane a un accident de travail, la main gauche est touchée …. S’en suivront des mois, des années de galères, des dizaines d’opérations et la douleur encore et toujours …. Celle qui s’immisce au plus profond de votre intimité, celle qui partage et influe sur votre quotidien et qui ne vous quitte pas …  Comme on a pas de Docteur House …. on est loin de trouver une solution..

La même année, Maman subit une seconde rupture d’anévrisme … elle aura l’effet d’un tsunami sur nous tous.. 3 semaines de coma, des mois d’hospitalisation, de rééducation ….. Maman reste aujourd’hui invalide à plus de 80%, avec de gros soucis de mémoire, de repérage dans le temps et dans l’espace…

Maman est porteuse d’une polykystose hepato-rénale, formule barbare pour dire que l’on a des kystes sur les reins et le foie … Les kystes grossissent et empêchent l’organe de bien fonctionner.. Avec l’hypertension c’est un combo détonnant pour les anévrismes…  Et puis, fait déterminant également, depuis 2 ans, l’insuffisance rénale est telle, que Maman ne peut plus repartir en Grèce, dans sa jolie maison de vacances … Elle est bloquée dans le nord, avec des hospitalisations régulières pour infections de kystes et dans l’attente d’une greffe.  Depuis quelques mois, l’hémodialyse est en place 3X par semaine.

Fait non négligeable …. j’ai la polykystose hepato-rénale …. Le quotidien de Maman, c’est mon futur. L’hypertension, je l’ai déjà .. les kystes aussi .. Alors préserver mon capitale santé me semble essentiel.

Avant cette accident, nous étions en essai pour BB2 et je suis tombée enceinte d’Andy quelques mois après. Il est arrivé parmi nous en mars 2008. Grossesse forcément plus stressante et accouchement parfait. C’est un grand bébé adorable 😉

C’est donc entre la douleur de Stéphane et le handicape de Maman que s’est crée mon intérêt pour une autre alimentation, un autre mode de vie. Un médecin a un jour conseillé à Stéphane de suivre le régime Seignalet… Régime anti inflammatoire  (à l’époque les docs pensaient à une spondylarthrite rhumatoïde) pour faire simple: sans gluten, sans lactose, sans maïs, un maximum cru et cuisson basse température.

Alors on se documente, on s’informe, on lit beaucoup et effectivement, on découvre qu’on mange quand même de la mer**** ….  Donc on a le choix, on ferme les yeux et on continue par facilité ou on tente de changer certaines de nos vilaines habitudes..

C’est le choix que l’on a fait..

Vous me direz que Stéphane va mieux, c’est vrai … On a, lors du dernier prélèvement, enfin trouvé la bactérie qui lui rongait les os  (il aura fallu plusieurs années quand même ) Pour info, la plupart des porteurs de cette bactérie se fait amputer car elle est decouverte trop tard …Après plus d’un an d’antibio en perf à la maison puis à forte dose.. On a évité le pire, mais bon, il a quand même le bras gauche en carton et son poignet immobilisé à vie … Ca marque un homme j’ai envie de dire …

Dans mon cas, les kilos pris adolescente se sont envolés au fil des années, je suis toujours en désaccord avec l’image que j’ai de moi même, mais j’ai assez de recul pour savoir que cela n’est pas un problème de poids.  Par contre, je me protège pour les suites de la polykystose …. Si je pouvais éviter à mes enfants une maman invalide… ça serai mon souhait le plus cher.. Pour aider à entretenir ce corps, je viens de me mettre au sport … Quel exploit 😉

Après, je suis terriblement imparfaite … Je ne suis pas intolérante au gluten ni moi, ni Stéphane, ni les enfants. Alors on s’accorde de tout … mais on tente de modifier profondément nos habitudes alimentaires .. tout est histoire de proportion à mes yeux …. J’aime à me dire que je suis flexible.. On augmente la quantité de bons aliments et on baisse les mauvais …

A l’époque de ces accidents, j’étais déjà dans une Amap, très concernée par l’environnement, Andy en couches lavables, des allaitements longs pour les 2…. Depuis Stéphane s’est mis à la photo ( nature en particulier), excellente thérapie durant sa maladie et nous faisons de l’apiculture. Il va de soi que nous sommes  donc encore plus conscients des problèmes écologiques actuels.

Cela fera donc bientôt un an, que nous changeons nos habitudes et nous dirigeons vers le Zéro Déchet, ça prend du temps, il y a des hauts, il y a des bas … des jours avec, des jours sans … mais on progresse, on avance … Chaque petite action produit un effet, même si il semble dérisoire face à l’ampleur des dégâts… Est ce que nos poubelles tiennent dans un bocal pour 6 mois? non, clairement non…. Mais il y a une quantité folle de petites choses que tout le monde peut faire sans modifier son quotidien…

Lors de ma première grossesse, j’ai eu la chance incroyable d’être épaulée par un groupe de maman … De BBP passion, nous sommes devenues les cybercop’s et aujourd’hui, plus de 12 ans après … on est toujours en contact … Ces petits (grands) bouts de nana m’ont encouragé et donné l’envie de faire ce blog. A ces quelques dizaines de jeunes femmes merveilleuses, un grand merci … du fond du coeur .. .

Et merci au pote webmaster qui m’a crée un blog en 5 minutes 😉 Mouarf … Impatiente … non, du tout ….