Faire ses hydrolats

Faire ses hydrolats

Faire ses hydrolats, ça semble très compliqué mais pas tant que ça!

C’est évident que l’hydrolat maison n’est pas aussi chargé en actif qu’un hydrolat issu d’une distillation professionnelle, on est moins efficace mais être autonome.. c’est un gros plus, surtout pendantcette période un peu chamboulée que nous vivons.

Le jardin se réveille et c’est l’occasion d’aller piocher dans le jardin pour faire ses hydrolats et donc avoir des ingrédients indispensable pour faire sa cosméto. J’ai refait une crème ultra rapide (recette ici) mais je n’avais plus d’hydrolat. Tour d’horizon du jardin, je choisi la menthe et la lavande ( les garçons ont cassé une branche … c’était pour qu’elle ne soit pas perdue ..)

Ce n’est pas très rapide ( il faut moins d’une heure rassurez vous) mais par contre ce n’est pas compliqué du tout et ça vaut pour toutes les fleurs, plantes herbes etc … fraiches ou sèches (fraiches, c’est forcement mieux)

 

Pour faire votre hydrolats, il vous faut:

Un faitout et son couvercle avec une poignée centrale

Un bac vapeur

Un bol

des plantes

des glaçons

1 torchon, une éponge ou équivalent

de l’eau

Le principe est simple, l’eau chauffée va se transformer en vapeur . Elle va passer par le panier, par les plantes, se charger des principes actifs de la plantes, va se coller au couvercle mis à l’envers. Les glaçons vont créer un choc thermique et la vapeur va ruisseler et s’écouler dans votre tasse. Le torchon sert à bien fermer votre faitout.

La suite en image:

Voila le faitout que j’utilise

   

J’y place un panier vapeur

On verse de l’eau dans le fond (500ml  c’est largement suffisant, on obtient en moyenne 200ml d’hydrolat avec cette dose. Perso j’en mets moins, je préfère ne pas en faire de trop)

On place le bol ou la tasse et les plantes autour

On replace le couvercle à l’envers. S’il ne se pose pas parfaitement, on place un torchon tout autour pour faire joint. j’ai fermé le petit trou par du scotch

Attention au tissu si vous avez des plaques de cuisson gaz …  c’est très bien de faire son hydrolat mais on évite de bruler la cuisine en même temps !

Dès que la vapeur apparait, on dépose quelques glaçons et on s’apprête à éponger ..

Régulièrement, on éponge l’eau des glaçons fondus et on en remet des bien froids!

Quand il n’y a plus de vapeur, c’est que c’est fini. On laisse les dernières gouttes d’hydrolat ruisseler jusqu’au bol quelques minutes et on ouvre ..

 

Voila à quoi ça ressemble … L’hydrolat est dans le bol. Il ne reste qu’à utiliser de suite, c’est ce que j’ai fait ou à mettre en flacon. Préférez un flacon en verre sombre, que vous garderez au réfrigérateur!

Vous pouvez le conserver 3/4 semaines, parfois plus mais si vous observez un changement d’odeur, des dépôts ou une couleur qui tourne …. ne vous en servez plus. C’est pour éviter de me prendre la tête avec ça, que je ne fais que la dose dont j’ai besoin.

 

Amusez vous bien  et suivez moi sur Instagram pour ne rien rater de mes story



1 thought on “Faire ses hydrolats”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.