Brownies de fou ..

Brownies de fou ..

Brownies

Classique de la pâtisserie, à faire pour le gouter ou pour n’importe quelle occasion, passe partout, rapide et pas prise de tête, le brownies est le roi de sa catégorie… Il est parfaitement inratable ….

Importé des US, on l’imagine gourmand … un peu trop gras, un peu trop sucré, bref un peu trop de tout ….. Mais c’est aussi pour cela qu’on l’aime ….

Histoire craquer pour ce joli brun sans trop de culpabilité, il suffit de modifier un peu la recette de base. Ca n’en fera pas un dessert « Healthy » mais ça permet de se faire plaisir en limitant les dégâts. Et il est sans gluten et sans lactose.

Pour un moule en Pirex 20X20 ( j’ai dit adieu aux moules en silicone)

200g de chocolat (noir de préférence, de bonne qualité, on le trouve en vrac)

50g d’huile de coco

1 cuillère à soupe de beurre de cacahuètes, de purée de noisettes, amandes bref, ce que l’on aime .. ou ce que l’on a ..

80g de sucre ( On évite le blanc bien raffiné… pour les plus motivés, le sucre muscovado , perso je n’aime absolument pas le gout …)

3 oeufs ( idem la difference de prix entre un oeuf de batterie et un oeuf d’une petite ferme, bio ou non mais en pleine air … c’est rien comparé à toutes les conneries industrialisées qu’on achète …. alors on fait un petit effort …)

40g d’arrow-root / fécule de maïs ou  farine de riz ou que sais-je …. pour 40g on adapte avec ce que l’on a dans le placard, mais sans gluten ..

60g de fruits à coque ( Amandes, noisettes, cacahuètes, noix du brésil, de macadamisa, noix etc …. et 60g c’est vraiment le minimum syndical …)

Pour ma part j’ai choisi de le faire plus fort en cacahuètes, j’aime beaucoup ça et visiblement je n’étais pas la seule..

Préparation

Préchauffez le four à 180°

Mettez au bain-marie, le chocolat, l’huile de coco et le beurre de cacahuètes (on le prend bien sur de qualité … sans sucre et sans sel ajoutés ..) Une fois le mélange homogène, laissez le tiédir.

Faites blanchir les jaunes et le sucre (je rappelle, on bat les oeufs et le sucre jusqu’à ce que ça blanchisse et prenne le double de volume environ)

Ajoutez le chocolat tiède à ce mélange, puis les blancs d’oeufs montés en neige molle, ils restent mousseux.

Mélangez bien le tout et ajoutez les « farines ». j’ajoute un petite pincée de bicarbonate, je pense que c’est optionnel, le brownies n’a pas besoin de gonfler.

Hachez grossièrement les fruits à coque (ou pas.. après tout, chacun ses gouts..) et mélangez les à la pâtes.

Versez le tout dans un moule huilé et mettez au four pour 20 à 25 minutes. Le temps de cuisson dépend de votre préférence, plus coulant ou plus sec.. on ajuste.

Ce week-end était vraiment très particulier, beaucoup de stress et d’angoisse et du coup je l’ai un peu oublier dans le four après cuisson … il s’est légèrement asséché sur les bords .. Pensez donc à le sortir après cuisson et à le démouler si possible (sauf si vous l’avez laissé coulant au coeur … ça va être une cata …) Astuce pour le démoulage, s’il refroidi dans le moule en verre, on le retourne, un coup de chalumeau  et en 2 minutes, c’est réglé et il n’est pas abimé …

Chérichéri a suggéré que je fasse un article sur l’impact du stress et de la nervosité sur la pâtisserie. On va faire simple et éviter un article soporifique …. Laissez tomber la cuisine lorsque vous êtes stressés… J’ai à moitié foiré le brownies et j’ai du refaire un certain nombre de fois ma pâte à tarte alors que je ne la fais d’habitude jamais cramer ou mal cuire … enfin là c’était un récital …. le plus beau étant qu’une fois faite… Ma belle tarte au citron a volé dans la voiture au premier virage …

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.