Ma petite lingerie ..

Ma petite lingerie ..

Quand on s’intéresse un tant soit peu à l’écologie, à la nature .. on s’interroge,  à un moment donné, sur les produits que nous utilisons au quotidien, les produits pour le linge en font partie.

Il y a l’aspect personnel: « Mon dieu, qu’est ce que je fiche sur ma peau au travers des ces produits … » et il y a l’aspect plus général de ce que l’on rejette au niveau des eaux usées.

Chéri Chéri travaillant dans le traitement de l’eau.. je vous assure qu’on a du boulot et qu’il serait temps que chacun se sente un peu responsable. .. Car oui, l’eau part en station d’épuration mais l’eau de station part en suite au rivière puis au fleuve et ensuite à la mer … ne l’oubliez pas ..L’océan commence à votre égout ( oui oui ça vient de la pub )

Si en plus on réfléchit aux emballages que cela génère .. on se rend vite compte qu’il y a un soucis..

J’ai débuté le zéro déchet avec la lessive en vrac de chez biocoop à 9euros les 3 litres … pour 60 lavages soit 0.15 euros la machine…  (Pour info, la moins chère des dosettes Ariel est vendue 13.50euros les 27 lavages sur auchan drive soit 0.5€/machine)   C’était pour moi l’idéal, une lessive contrôlée, stable, sans mauvaise surprise, économique  … Les avis sur la lessive maison n’étaient pas toujours élogieux, les préparations souvent hasardeuses et j’admets que faire ma lessive à base de lierre … de suie .. etc … bof bof … La probabilité de  linge mal lavé ou taché ne m’enchantait guère. J’ai donc mis plusieurs mois, voir même plus d’une année à me mettre à faire ma lessive …Pour autant, je garde toujours un bidon pour dépanner si je n’ai plus de lessive maison.

Ce qui m’a fait changer d’avis, un atelier ZD sur les produits ménagers. J’ai rencontré Sophie Frys, une passionnée.. Beaucoup d’expérience, une tonne de savoir et des recettes ultra simples .. J’avais tout ce qu’il fallait à la maison.. Rien de terrible ou d’expérimentale pour la recette et son avis de maman qui m’assure que la lessive fonctionne bien. Ça doit faire 6 mois que j’utilise cette recette et je ne pense pas changer de suite.

La lessive

Il vous faut : 1 litre d’eau et 20g à 45 g de savon de Marseille râpé (soi même ou non, en paillettes etc )

En option: du bicarbonate de soude et une huile essentielle

J’attire votre attention sur le savon de Marseille, de nombreux savons sont maintenant fait avec de l’huile de palme .. N’hésitez pas à lire les étiquettes.. Ce n’est pas parce qu’il est marqué Savon de Marseille que malheureusement c’est un gage de Qualité. Ce n’est pas une Appellation d’origine contrôlée. Les plus gros fabricants seraient maintenant la Chine et la Turquie. 

Je suis loin d’être spécialiste mais si votre savon ou vos paillettes sont blanches … il y a un soucis … Si c’est senteur amande, rose ou lavande … idem …Dans mon savon, il a 72% d’huile d’olive … clairement, il ne peut pas être blanc ..Alors oui ma lessive n’est pas toute belle, toute blanche .. mais j’admets que je m’en contre fiche … (Je ne suis pas certaine que Marius Fabre soit le meilleur des savons mais c’est celui qui était dispo en allant faire mes courses..)

On en revient à la lessive..

Faire bouillir un litre d’eau  et verser cette eau chaude dans un saladier contenant le savon râpé. Mélanger doucement. On s’assure que tout est bien fondu et on laisse refroidir quelques minutes.

Pour ma part, je préfère la lessive bien liquide, aujourd’hui j’ai donc utilisé 54g de savon pour 2 litres d’eau. Quand le mélange est tiède, on ajoute éventuellement 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude par litre pour assouplir et désodoriser le linge. On peut également ajouter 10 gouttes d’huile essentielle par litre pour l’odeur.. Je ne le fais pas, je ne vois pas la différence sur le linge après lavage.

Une fois bien froide (si si c’est important) et bien mélangée, verser votre préparation dans un contenant (petite astuce de ma copine Yumi, mettre 1 ou 2 galets au fond de la bouteille pour bien mélanger avant chaque utilisation)

On l’utilise comme une lessive normale, elle se conserve au moins 6 mois.

Bilan après quelques mois d’utilisation et le lavage du linge des garçons en retour de colonie (et ce n’était pas rien !!) .. j’en suis très satisfaite!! Économiquement c’est je pense le moins cher (4.50euros le savon de 400g soit 0.60 euro les deux litres de lessive que je viens de faire qui vont faire pas mal de lavage .. j’admets que je n’ai pas compté, mais je dirais que je tiens 1 mois mini)  techniquement, ça demande peu de temps et peu de matériel … Et efficacité au top ! Bref je l’ai adopté!!

Alors vous me direz que vous aimez l’odeur du linge propre .. certes .. mon linge propre n’a pas d’odeur .. mais je m’y suis faite …

Il faut 21 jours pour adopter une nouvelle habitude. Laissez vous peut être une chance de vous y faire ( vu le peu d’investissement financier que cela génère .. ça ne sera pas la fin du monde si vous ne finissez pas votre bidon d’un litre de lessive) … et je vous assure qu’à force d’éliminer de nombreux produits de la maison … Notre nez s’affine .. et A toi que j’ai croisé dans les Dunes de Slack ce weekend … Ton odeur de panier de linge désodorisé était vraiment dérangeante… A force d’utiliser autant de produits,  nos intérieurs sont ultra pollué.. L’association des produits entre eux n’est pas toujours très saine.. C’est vraiment une source de pollution que l’on mesure mal sous prétexte qu’elle sent le propre …

Le bicarbonate de soude

Je m’en sers en cuisine (pour la pâtisserie) dans la salle de bain et dans la lingerie.. la différence entre le bicarbonate rayon lingerie et celui pour la cuisine ou celui en pharmacie, c’est la finesse du grain, il est plus pure en alimentation.

C’est un anti odeur très efficace (d’où sont utilisation dans les déodorants), vous pouvez laisser tremper votre linge avant lavage avec de l’eau et du bicarbonate. Vous pouvez saupoudrer par exemple un tapis , un matelas, une paire de chaussures… laisser poser au moins 10 h puis aspirer.

Le savon noir

On peut l’utiliser dans toute la maison mais pour le linge, c’est un excellent détachant. Il n’est pas nécessaire d’en mettre beaucoup.

J’en ajoute un petit bouchon à une machine de linge très sale, sinon je le dilue avec de l’eau et je l’applique en détachant avant lavage, directement sur la tache.

Si vous voulez préparez un petit spray détachant avant lavage, vous diluez 10% de savon noir dans 90 % d’eau. C’est aussi simple ..

Le vinaigre blanc

Comme le bicarbonate, je l’utilise partout ..Pour casser l’odeur un peu forte, je le laisse macérer dans un bidon avec des écorces d’orange ou clémentines et avec du romarin (j’ai testé la lavande, ça ne fait rien du tout!) pour le linge, je l’utilise comme adoucissant ..

Le percarbonate de soude

Je l’utilise comme agent blanchissant et détachant. Parfait pour effacer comme magie la tache de mûre du tee-shirt bien blanc de Neil, le curcuma etc … On utilise environ une cuillère à soupe pour 4/5 kilos de linge, voir 2 si c’est vraiment des taches difficiles. On peut également faire tremper le linge dans un peu de percarbonate dans de l’eau chaude. Je m’en sert également pour détacher le plan de travail des taches colorées qui ne partent pas (toujours le curcuma …) ou pour faire tremper mon éponge.

Pour récupérer un linge grisonnant, le faire tremper toute une nuit dans un bain de percarbonate et de cristaux de soude serait magique … A tester …

 

Pour résumé, rien de bien sorcier. Il y a peu de préparation et encore la lessive me prend bien 5 minutes … C’est ce qu’il y a de plus long ..

C’est efficace, économique, cela pollue moins … il y a moins de risque d’allergie … la seule chose qui peu freiner c’est éventuellement le manque d’odeur mais vraiment .. on s’y fait ..

De plus tous ces produits sont disponibles en vrac, libre à vous de choisir ce qui convient le mieux.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.